fête des pères
Cosmétiques naturels

Tous des ingrats, sauf papa.


Si cette année, la fête des pères rime avec fête de la musique, il ne serait pourtant pas de bonne augure de l’emmener danser devant la kermesse de votre village alors que vous vous étiez démenées pour trouver un cadeau digne de ce nom à votre maman. Et parce qu’il est souvent plus difficile d’avoir des idées pour satisfaire ces grands enfants de papa, il serait temps, pour une fois, de vous y prendre à l’avance ! On vous dévoile les cadeaux qui feront de vous sa petite préférée, tout en faisant attention à votre budget.

Si c’est un bon vivant 

Sa bouteille de vin préféré

Votre papa aime les bonnes choses, il aime boire un verre avec ses amis autour d’un bon repas, au grand détriment de votre mère. Rien de tel qu’une bouteille de son vin préféré pour lui faire tourner la tête (attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé!) et lui montrer que vous connaissez ses goûts parfaitement, pas comme vos frères et soeurs, qui lui ont encore offert un assortiment de porte-clés et de stylos Mont-Blanc.

S’il aime prendre soin de lui  

 Un assortiment de produits cosmétiques 

Parce que votre papa est le plus beau, et pour qu’il le reste, rien de tel que de lui offrir un tout nouveau produit de beauté. Le tout nouveau shampoing douche de La Cassidaine parfum Océan Divin ou encore Victoire de Gaic, aux propriétés naturelles et artisanales, aura un véritable effet tonifiant et vivifiant sur le joli minois de votre papa.

Si c’est un bricoleur 

Un marteau-décapsuleur 

Oui, cela existe vraiment, et comme votre père aime se désaltérer avec une bière bien fraîche après l’effort, c’est le cadeau idéal pour lui. Attention, s’il clame haut et fort que niveau bricolage, il est au top, méfiez-vous si vous ne l’avez jamais constaté par vous-même. Il serait plus qu’embêtant de finir la journée de la fête des pères aux urgences.

Si c’est un cérébral 

La version collector de son livre préféré 

Votre père vous a donné le goût de la lecture et de l’évasion romanesque, c’est lui qui vous a fait découvrir Zola, Hugo ou encore Stendhal. Rien de tel que l’édition collector de son livre favori pour illuminer son regard. Il n’est pas toujours évident de trouver ce genre de cadeaux, mais attention à la panique, ce ne serait pas forcément bien vu de sa part de lui offrir, par dépit, le dernier Valérie Trierweiler.